Tu, Cat Ba

Really? Is it your name? You know what? Tú is you in spanish! Do tu understand you? Su rostro se contrae y parece que vaya a estallar cuando arranca a reír. Su risa es pegadiza, y nos contagia sus carcajadas, creando un curioso coro cuyas risas rebotan entre las impresionantes rocas de Ha Long Bay.

Really? Is it your name? You know what? Tú is you in spanish! Do tu understand you? Son visage se plisse et semble sur le point d’exploser lorsqu’il éclate de rire. Son rire cristallin est contagieux, et très vite, nous l’accompagnons, créant un étrange chœur dont les éclats joyeux rebondissent entre les impressionnantes roches d’Ha Long Bay.

2. IMG_6235_edited

Tu tiene 28 años y vive en Cat Ba, una de las casi 2000 islas que forman esta joya geológica de roca cárstica situada al noreste de Vietnam. Jamás ha salido de la bahía de Ha Long, pero no parece darle demasiada importancia, él es feliz aquí.

Tu _prononcé Tou_ a 28 ans et vit à Cat Ba, l’une des presque 2000 îles qui composent ce joyau géologique de roche karstique situé au Nord-Est du Vietnam. Tu n’est jamais sorti de la baie d’Ha Long, mais cela ne semble pas vraiment l’importer, il est heureux ici.

3. IMG_6322_edited1_edited

Pasamos el día entero navegando con Tu y su barco entre paisajes surreales: islas de mil formas, pasajes y cuevas imposibles, extrañas playas con dos playas y caóticos pueblos flotantes de pescadores. Al principio parece un poco callado y reservado, pero cuando paramos para pescar se suelta y empieza a enseñarnos de qué va el tema entre bromas y risas. Big fish! Big fish! Grita cada vez que alguno conseguimos pescar algo, aunque sea apenas comestible. Nos enseña estrategias y técnicas de un pueblo de pescadores que saben pescar hasta con latas de cerveza. Podemos dar fe de ello.

Nous passons la journée entière à naviguer avec Tu et son bateau entourés de paysages irréels : des îles aux mille formes différentes, d’impossibles passages ressemblant à des grottes, d’étranges plages qui se rejoignent et de chaotiques villages de pécheurs flottants. Au premier abord, Tu semble assez discret et plutôt réservé, mais il se lâche vite dès que nous nous arrêtons pour pêcher. Il nous enseigne alors ses talents entre blagues et rires. Big Fish! Big Fish! Il crie à chaque fois que l’un d’entre nous réussit à attraper quelque chose, bien que ce soit à peine comestible. Il nous montre aussi des stratégies et des techniques appartenant à une longue lignée de pécheurs sachant attraper des poissons même avec une canette de bière. De cela, nous pouvons témoigner.

IMG_6229_edited

Tras la fructífera pesca nos lleva a escalar por paredes moldeadas durante millones de años y a perdernos en sus rudimentarios kayaks dentro de la laberíntica bahía. Un delicioso aroma a gambas y pescado frito nos da la bienvenida al barco… Tu también sabe cocinar! Capitán de barco, pescador, guía turístico y cocinero, este isleño veinteañero se desenvuelve en el barco como pez en el agua.

Une heure de fructueuse pèche plus tard, Tu nous amène vers d’hautes parois, élimées par des millions d’années, pour que certains s’adonnent à l’escalade, puis nous partons nous perdre dans la baie labyrinthique à bord de rudimentaires kayaks. De délicieuses effluves de crevettes et de poisson frit nous donnent la bienvenue à notre retour au bateau. Tu sait aussi cuisiner ! Capitaine de navire, pécheur, guide touristique et cuisinier, cet îlien d’une vingtaine d’années se débrouille dans son bateau comme un poisson dans l’eau. 

IMG_6386_edited

Para acabar este mágico día, Tu nos lleva a una apartada playa a la que llegamos nadando. Él se queda en el barco. No parece interesado en playas y ni siquiera sabemos si sabe nadar. Pocos instantes después de quedarse solo en su navío, Tu se pone a cantar a grito pelado. Las paredes  de la bahía vuelven a hacer de altavoz, rebotando las melodías que salen de su garganta, llevando sus palabras por los miles de caminos que forman Ha Long Bay, viajando hacia mundos que él seguramente, jamás visitará.

Pour terminer cette journée magique, Tu nous conduit vers une plage déserte où nous arrivons à la nage. Lui, il reste dans son bateau. Les plages ne semblent pas trop l’intéresser, et nous ne savons même pas s’il sait nager. A peine se retrouve-t-il tout seul dans son navire qu’il se met à chanter à tue-tête. Les murs de la baie reprennent leur rôle de haut-parleurs, se balançant les mélodies qui sortent de sa gorge, emportant ses mots à travers les milliers de chemins qui forment Ha Long Bay, voyageant vers des mondes que lui ne visitera certainement jamais.

IMG_6343_edited

Advertisements

One thought on “Tu, Cat Ba

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s